la ReFeRe

Retour à la page principale

Album n°18 (La Bienveillance Durable)

L'ASAF a fait l'objet d'un reportage partiel dans les Albums n°16 et 17. Voulant admirer la suite des bâtiments de ce pôle d'excellence en didactique sidérodyctiologique (et du wagonville suspendu si typique), quelle n'est pas votre stupeur de tomber sur une statue énorme juchée sur un trépied vertigineux. Elle figure un type, assis, et domine de la hauteur du deuxième étage le faisceau des voies de la ReFeRe. Qui est-ce ? Pourquoi a-t-il le pied bleu ? Prenons un peu de recul.

.

Et, sans s'apesantir sur la belle symétrie du bâtiment (qui reprend un motif connu), ni sur le gros wagon perché sur sa terrasse, ni sur l'ascenseur à gauche, ni sur les poubelles qu'on a oubliées, apprenons que grâce au ciseau de Phidias transfigurant le marbre (tu parles, c'est du plastok), le Président-Directeur-en-chef de la ReFeRe trône et trônera éternellement au coeur du réseau des réseaux, et que les cheminots, les métallos, les concretos piloteront, usineront, répareront à jamais sous son regard exigeant mais paternel.
Et c'est quelque chose de très rarement reproduit au 1/87e sur les réseaux des amateurs...
Qui est-ce ? Non ce n'est pas l'inventeur du gabarit pour wagon plat (une légende, on vous dit). Le monument ne représente pas en personne l'huile lourde sommitale de la ReFeRe : c'est un archétype, un symbole... Encore plus émouvant ! D'aucuns ont repéré, en relief sur le socle, ce nom : "Alaxandre Dumas" et il se chuchotte sur certains webs discrets qu'il s'agirait d'une récup d'une figurine trouvée dans un paquet de café (il ya bien longtemps...).
Quant au pied peint... : à chaque rentrée universitaire, en guise de bizutage, les petits nouveaux se voient exiger un acte très dangereux et ultra-transgressif... Une légende rapporte qu'une fois, la statue a été barbouillée presque à moitié avant que...

Un oeil à droite... un atelier interstitiel.

Un oeil derrière : l'ascenseur (on dirait la cabine d'une motrice réaffectée à cet usage) dessert un escalier qui monte à un wagon-restaurant universitaire, le "RU", c'est écrit en vert. Cette grosse mais courte caisse brun violacé semble provenir d'une réalisation pour voie large (dite "normale" en Europe) [tiens, tiens...]. En tous cas, on y a plus de place pour les coudes.
Au premier plan en bas, sur la photo de droite, la suite de la coulisse, pas encore équipée de ses voies.

A suivre...

janvier 2003

Retour à la page principale, Vers l'Album suivant.